AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Cinémassacre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 15 ... 26  Suivant
AuteurMessage
Aurl le douteux
Bouffon Super


Messages : 15897
Date d'inscription : 28/11/2010

MessageSujet: Re: Cinémassacre   28/11/2011, 21:35

Nephthys a écrit:
Aurl j'ai dit SI tu l'as vu ^^
apparemment non donc fait donc sur un film que tu as vu ^^

ouais ok
mais pourquoi tu rédiges pas toi même une critique construite plutôt que de compter un peu sur moi ^^ ?
et dans le cas de Brom
c'était " vous avez vu machin ? j'attend que Aurl le regarde et je verrais si j'ai le même avis que lui"
^^"
pas cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Unbekannt
Mascotte de l'Empire
avatar

Messages : 15061
Date d'inscription : 29/01/2011

Feuille de personnage
Prénom et Nom: Sven
Race: Gobelin
Vie:
120/120  (120/120)

MessageSujet: Re: Cinémassacre   28/11/2011, 21:38

Non, non, non, non et non ! C'est TON topic, pas celui de la quiche ! Déjà qu'il est rempli par le flood... Ça va oui !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nephthys
Tyran pailleté
Tyran pailleté
avatar

Messages : 8823
Date d'inscription : 23/11/2010
Age : 27

Feuille de personnage
Prénom et Nom: Eleana Celebrindal
Race: Elfe
Vie:
70/70  (70/70)

MessageSujet: Re: Cinémassacre   28/11/2011, 21:45

je préfère pas faire de critique je suis pas douée pour ça "^^




"Les L.Noire sont les maitres de l'univers... maintenant faut juste prévenir l'univers."
Mange des paillettes, parce que les paillettes c'est la vie !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurl le douteux
Bouffon Super


Messages : 15897
Date d'inscription : 28/11/2010

MessageSujet: Re: Cinémassacre   28/11/2011, 21:48

Nephthys a écrit:
je préfère pas faire de critique je suis pas douée pour ça "^^

mais enfin ! il vient de te traiter de ouiche !! défend toi un peu, au moins, insulte le, je sais pas moi !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nephthys
Tyran pailleté
Tyran pailleté
avatar

Messages : 8823
Date d'inscription : 23/11/2010
Age : 27

Feuille de personnage
Prénom et Nom: Eleana Celebrindal
Race: Elfe
Vie:
70/70  (70/70)

MessageSujet: Re: Cinémassacre   28/11/2011, 21:52

tiens j'avais même pas lu ce qu'il avait mis en fait...
ça prouve à quel point je fais attention à ce qu'il raconte...




"Les L.Noire sont les maitres de l'univers... maintenant faut juste prévenir l'univers."
Mange des paillettes, parce que les paillettes c'est la vie !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Unbekannt
Mascotte de l'Empire
avatar

Messages : 15061
Date d'inscription : 29/01/2011

Feuille de personnage
Prénom et Nom: Sven
Race: Gobelin
Vie:
120/120  (120/120)

MessageSujet: Re: Cinémassacre   28/11/2011, 21:59

Elle et moi, on est comme un vieux couple. Putain, si seulement on habitait pas si loin l'un de l'autre... si seulement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurl le douteux
Bouffon Super


Messages : 15897
Date d'inscription : 28/11/2010

MessageSujet: Re: Cinémassacre   28/11/2011, 22:09

Nephthys a écrit:
tiens j'avais même pas lu ce qu'il avait mis en fait...
ça prouve à quel point je fais attention à ce qu'il raconte...

haaa, parfait comme réplique ça
dans ses dents

mieux que toutes les insultes que tu aurais trouvées

et sinon Unbe, qulle bonne idée, si seulement vous pouviez être un vieux couple, comme ça, au lieu de ne pas la baiser et simplement ne pas la peloter à cause de la distance, tu ne la baiserais pas ni ne la peloterais mais en vivant dans la même baraque, et elle pourrait même te cocufier à l'aise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Unbekannt
Mascotte de l'Empire
avatar

Messages : 15061
Date d'inscription : 29/01/2011

Feuille de personnage
Prénom et Nom: Sven
Race: Gobelin
Vie:
120/120  (120/120)

MessageSujet: Re: Cinémassacre   28/11/2011, 23:01

C'est l'image que tu te fais des vieux couples ? Parle-moi de ton enfance Aurl. Tes parents étaient-ils mariés ? heureux ? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurl le douteux
Bouffon Super


Messages : 15897
Date d'inscription : 28/11/2010

MessageSujet: Re: Cinémassacre   28/11/2011, 23:31

ha oui ... mon enfance ... la faim, cette odeur de sang et de putréfaction, les loups et les chiens mêlés dans une lutte pour la survie dérisoire, et surtout le froid ... prégnant, mordant, le froid et le désespoir qui marche à ses côtés
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Unbekannt
Mascotte de l'Empire
avatar

Messages : 15061
Date d'inscription : 29/01/2011

Feuille de personnage
Prénom et Nom: Sven
Race: Gobelin
Vie:
120/120  (120/120)

MessageSujet: Re: Cinémassacre   28/11/2011, 23:34

Je vois. Tu sais que le désespoir ne peut pas marcher, n'est-ce pas ? C'est un état d'âme, pas une personne. *pfiou, y a du boulot avec celui-là*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurl le douteux
Bouffon Super


Messages : 15897
Date d'inscription : 28/11/2010

MessageSujet: Re: Cinémassacre   29/11/2011, 15:10

Unbekannt a écrit:
Je vois. Tu sais que le désespoir ne peut pas marcher, n'est-ce pas ? C'est un état d'âme, pas une personne. *pfiou, y a du boulot avec celui-là*

"Une question qui vient d'arriver dans mon courrier, une dame qui s'étonne d'avoir lue ou entendue, elle ne le précise pas, la phrase suivante "votre regard brûlant a mis le feu à mon cœur" bein oui, une phrase en apparence absurde, en effet un regard n'a pas de température mesurable, il ne brûle rien hein , il ne saurait mettre le feu à quoi que ce soit, encore moins à un cœur qui est, comme vous le savez, parfaitement incombustible. Alors qu'est ce qui justifie cet énoncé irrationnel et farfelu ? Et bien tout simplement c'est de la "poésie" les mots ne sont pas employés dans leur sens propre mais dans des sens figurés. Alors toutes les fantaisies sont permises en poésie, y compris comme dans le cas qui nous occupe de décrire des phénomènes physiquement impossibles, on appelle ça la "licence poétique", c'est ce qui autorise quelqu'un a dire "votre regard brulant a mis le feu à mon cœur" [...] c'est ce qui permet à Léonard de Vinci de faire sourire la Joconde alors que, quand on regarde le paysage qui est autour, manifestement il n'y aucune raison d'sourire, c'est ça, c'est la licence poétique c'est ce qui permet à Joachim du Bellay de délirer comme on l'a vu tout à l'heure sur la région d'Angers, voila, c'est la licence poétique ... c'est très sympathique, c'est très beau, mais cette beauté se paye parfois très chère, il y a des risques énormes parce que si votre fils de onze ans vous dit : "le cousin Jeannot viens de pousser mamie dans la marre au canards" maintenant que vous connaissez la poésie vous allez p't'être penser que c'est encore de la poésie, alors qu'il se pourrait que cette fois ce soit ce qu'on appelle "la réalité" et qui nécessite en l'occurrence une intervention rapide du côté de la marre aux canards, alors, comment faire, c'est la question corollaire que me pose très bien cette dame, comment faire pour éviter ce genre de confusion dangereuse ? Et bien, il suffit que celui qui parle, d'une part, crie un peu, alors que la poésie se dit généralement à voix basse, et que d'autre part il précise à toutes fins utiles : "ce n'est pas de la poésie !" voila, dans notre exemple, "LE COUSIN JEANNOT VIENS D'POUSSER MAMIE DANS LA MARRE AUX CANARDS ... ET CE N'EST PAS D'LA POÉSIE !!" "

François Rollin - Le Professeur Rollin a encore quelque chose à dire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Unbekannt
Mascotte de l'Empire
avatar

Messages : 15061
Date d'inscription : 29/01/2011

Feuille de personnage
Prénom et Nom: Sven
Race: Gobelin
Vie:
120/120  (120/120)

MessageSujet: Re: Cinémassacre   30/11/2011, 06:28

Bon, fais plutôt une critique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurl le douteux
Bouffon Super


Messages : 15897
Date d'inscription : 28/11/2010

MessageSujet: Re: Cinémassacre   2/12/2011, 22:46

j'aurai apprécié un commentaire quelconque sur ce gros pavé que je me suis donné le mal d'écrire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Unbekannt
Mascotte de l'Empire
avatar

Messages : 15061
Date d'inscription : 29/01/2011

Feuille de personnage
Prénom et Nom: Sven
Race: Gobelin
Vie:
120/120  (120/120)

MessageSujet: Re: Cinémassacre   2/12/2011, 22:56

Je ne sais pas trop quoi dire... Je n'ai pas vu ce film. Tu me donnes l'impression que c'est du déjà-vu. Un bon film américain quoi. Un truc pop corn qui évite à tout prix l'innovation ou la surprise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurl le douteux
Bouffon Super


Messages : 15897
Date d'inscription : 28/11/2010

MessageSujet: Re: Cinémassacre   2/12/2011, 23:40

je pensais au gros pavé juste au dessus, pas le film à la con que j'ai regardé pour faire plaisir à je sais plus qui
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Unbekannt
Mascotte de l'Empire
avatar

Messages : 15061
Date d'inscription : 29/01/2011

Feuille de personnage
Prénom et Nom: Sven
Race: Gobelin
Vie:
120/120  (120/120)

MessageSujet: Re: Cinémassacre   2/12/2011, 23:50

Ah, je croyais que tu avais pris ça d'un site où les mecs avaient déjà rapporté les gags. Je crois qu'il y a un site comme ça pour Desproges. En tout cas, à la suite de ton pavé, je suis allé voir sur Youtube. Je savais pas que c'était le mec dans Kaamelott. C'est pas mal son spectacle mais celui auquel tu fais référence est pas entièrement dispo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurl le douteux
Bouffon Super


Messages : 15897
Date d'inscription : 28/11/2010

MessageSujet: Re: Cinémassacre   2/12/2011, 23:54

Unbekannt a écrit:
Ah, je croyais que tu avais pris ça d'un site où les mecs avaient déjà rapporté les gags.

j'ai jamais fais ça moi môssieur !! ( sauf pour les paroles de chansons des fois, mais faut relire parce que c'est des blaireaux qui remplissent les bases de données )

et Rollin est un absolu monument, probablement un des artistes francophones vivants que je respecte le plus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Unbekannt
Mascotte de l'Empire
avatar

Messages : 15061
Date d'inscription : 29/01/2011

Feuille de personnage
Prénom et Nom: Sven
Race: Gobelin
Vie:
120/120  (120/120)

MessageSujet: Re: Cinémassacre   2/12/2011, 23:57

Ouais ben passe un lien où on peut voir ce spectacle en entier. En streaming de préférence. Mais s'il faut télécharger sur MU ou quoi, bon ben OK.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurl le douteux
Bouffon Super


Messages : 15897
Date d'inscription : 28/11/2010

MessageSujet: Re: Cinémassacre   9/11/2012, 14:28

Cinéma Sacre :

Tout récemment j'ai regardé La planète des singes : Les origines
C'est sans aucun doute un des meilleurs films que j'ai vu cette année ... en tout cas un des films m'ayant le plus accroché.
Je ne revendique pas mon avis comme universel dans ce cas, il est excessivement subjectif.
Tout d'abord je précise que je ne suis absolument pas un connaisseur de la vieille série de films la planète des singes, pour une raison toute simple : j'ai toujours eu du mal avec Charlton Heston, je trouve son jeu insupportable.

Ce nouveau volet de la série nous propose un projet d'apparence beaucoup moins grandiose que des films présentant une planète contrôlée par des singes chassant l'homme, car l'intrigue se place avant tout les autres films ( d'où le titre ^^ ) dans un monde tout à fait identique au notre.
Nous suivons la vie d'un scientifique incarné par James Franco ( j'aime beaucoup cet acteur pour sa contribution à des comédies débiles comme Délire express ou Votre majesté, alors qu'avec sa tronche de premier de la classe beau gosse il pourrait être beaucoup plus sélectif et pédant dans ses choix de films ) qui bosse pour une société privée, son labo s'occupe de trouver des molécules médicamenteuses pouvant enrayer la maladie d’Alzheimer ou d'autres défaillances neurologiques. Schéma classique (et qu'on retrouve parfois dans la réalité ) son père vit avec lui et est lui même souffrant de cette dégénérescence.
Le labo de James ( appelons le ainsi ^^ ) expérimente ses produits sur des chimpanzés.
Je ne compte pas raconter l'histoire en détails sauf cette situation initiale, par la suite, James se retrouve à héberger contre son gré le petit d'une femelle chimpanzé sur laquelle il expérimentait, il observe vite que la bonne réponse de la mère aux tests d'intelligence s'est transmise au fils, et ce petit chimpanzé nommé César est définitivement adopté par James.

Toute l'histoire raconte la souffrance du jeune chimpanzé intelligent, qui cherche sa place, il ne sait pas s'il est le fils de James ou son ami, ou son animal de compagnie, et James non plus ne sait pas mettre de mots sur leur relation.
D'une histoire intime dans un cadre familial, le scénario prend de l'ampleur, le chimpanzé devenu adulte découvre la sauvagerie du monde, le mépris des hommes, il découvrira avec tristesse qu'il est finalement seul, qu'il n'est ni un homme ni un singe.
C'est un problème qui a eu lieu dans la réalité, dans les années 70, les singes qui naissaient en captivité dans des zoos étaient choyés par les naturalistes qui souvent leur mettaient des vêtements, des couches, et se comportaient avec eux comme avec des enfants humains.
Une fois adultes et réintégrés parmi les leurs, ces singes présentaient de nombreux troubles mentaux, et souvent une incapacité à la reproduction ( on retrouve ce problème dans les cas de jeunes mammifères qui ne sont pas élevés par leur mère ) car ils n'étaient plus vraiment des singes et pas vraiment des humains ( l'humain est un singe, mais vous m'avez compris ^^ ). Suite aux problèmes constatés, les bébés singes en captivité ne furent plus considérés comme des humains.

Dans le film, ce problème est exacerbé, car César est intelligent, réellement, il peut concurrencer un homme sur le plan intellectuel, mais ne peut jamais exprimer son potentiel. Car un singe plus intelligent qu'un humain, c'est terrifiant, très mal vu, on retrouve le problème réel de l’esclavage des noirs. Considérés comme une race inférieure, les nègres étaient dévalués et maltraités comme l'étaient les animaux à l'époque ( probablement la faute de Descartes et de Malebranche mais je ne rentre pas dans le détail ) et si le nègre rustre et bête ( non instruit, donc forcément pas très malin ) était méprisé, le nègre intelligent ( car instruit, cela pouvait arrivé ) était terrifiant et à abattre, un noir intelligent remettait en question toute la structuration sociale de l'époque où l'homme blanc était tout en haut.
Ce n'est que tardivement ou dans des contextes colonisateurs particuliers que des noirs intelligents furent reconnus pour ce qu'ils étaient ( je pense en particulier à Senghor, ou même à Césaire )

Voila donc un singe révolté par nature, qui souffre en dedans et ne sait pas qui il est.
Si j'ai tant apprécié ce film, c'est parce qu'il raconte les conditions d'un soulèvement, semblable à de nombreuses histoires de robots.
On observe cette recherche de l'indépendance des robots dans les animatrix par exemple, ou dans Asimov ( L'homme Bicentenaire, un exceptionnel film avec Robin Williams, j'ai hésité à faire une chronique sur ce film plutôt que sur la planète des singes ^^ ).
Mais dans La planète des singes : Les origines, la situation est différente, un robot est produit par l'homme ex-nihilo, il cherche sa place et sait qu'il doit se la fabriquer à partir de rien, ici le chimpanzé voit ses congénères, ils existaient avant lui et ne sont que gérés par l'homme, en aucun cas créés , il sait que tout ce qu'il leur manque c'est de l'intelligence, de l'organisation.

Le film se développe sur ce thème ( je reste vague volontairement ) avec quelques moments absolument grandioses, qui nous clouent sur place lorsque l'on est suffisamment happé par le film ( c'était mon cas )
La toute fin ainsi que l'animation que l'on observe pendant le générique de fin conclue brillamment cette aventure haletante et pleine d'émotions.

Le film a été un immense succès en salle et une suite est en route, toujours avec James Franco. Mais plus que cet acteur, c'est le personnage de César qu'il me tarde de retrouver dans un film, terriblement charismatique, troublant, à la fois effrayant et fascinant.

Si vous avez aimé ce film, vous aimerez peut-être :
- L'homme bicentennaire, Terminator 4, ou certains Animatrix pour le côté recherche d'indépendance de machines soumises à l'homme
- King-Kong de Peter Jackson pour l'animation simiesque et la relation intime et conflictuelle entre les hommes et les singes
- Greystoke, avec Cristophe Lambert, pour le désespoir d'un être qui ne sait s'il est un humain ou un singe


[!] Bandeau Info [!] :

- Le topic Belles Filles est régulièrement nettoyé (Seul les messages contenant photos et un petit nombre de commentaires constructifs sont conservés). Vous pouvez y bavarder, mais incluez une images sexy de qualité dans votre post ! -

- Membres de la wing, votre intégration dans cette alliance puissante ne s'est effectuée qu'à la condition de vous voir participer activement au forum.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Unbekannt
Mascotte de l'Empire
avatar

Messages : 15061
Date d'inscription : 29/01/2011

Feuille de personnage
Prénom et Nom: Sven
Race: Gobelin
Vie:
120/120  (120/120)

MessageSujet: Re: Cinémassacre   11/11/2012, 03:18

Je n'ai pas vu ce film. Je ne souhaitais pas le voir et j'ai donc lu la chronique de l'OC qui m'a définitivement retiré toute envie de le voir mais avec cette nouvelle critique de ta part, je pourrais me laisser tenter.

Une seule chose m'interpelle; si la comparaison avec les noirs peut avoir une certaine pertinence, le degré est ici tout à fait différent car les noirs, bien que sous-hommes, étaient des hommes. Ici, le singe est un animal, un animal intelligent. Cela entraîne beaucoup d'autres choses au niveau des peurs, etc.

Enfin, quand regarderas-tu The Fountain ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurl le douteux
Bouffon Super


Messages : 15897
Date d'inscription : 28/11/2010

MessageSujet: Re: Cinémassacre   11/11/2012, 18:30

j'ai pas trouvé la critique de l'OC sur ce film, tu peux me le retrouver ? ( moi j'viens de fouiller sans trouver )

j'sais pas si la peur du noir intelligent est tellement différente de la peur de l'animal intelligent
pour moi c'est la même chose en tout cas


je regarderais the fountain un jour où tu seras paisible et où on pourra en causer, pas dans une période où tu es en guerre contre moi parce que je poste des photos de vieilles


[!] Bandeau Info [!] :

- Le topic Belles Filles est régulièrement nettoyé (Seul les messages contenant photos et un petit nombre de commentaires constructifs sont conservés). Vous pouvez y bavarder, mais incluez une images sexy de qualité dans votre post ! -

- Membres de la wing, votre intégration dans cette alliance puissante ne s'est effectuée qu'à la condition de vous voir participer activement au forum.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ArgonoS

avatar

Messages : 1177
Date d'inscription : 01/03/2012
Age : 27
Localisation : Meeluuunnn

MessageSujet: Re: Cinémassacre   11/11/2012, 20:37

En meme temps c'est une bonne raison pour te faire la guerre, vilain! :'(
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurl le douteux
Bouffon Super


Messages : 15897
Date d'inscription : 28/11/2010

MessageSujet: Re: Cinémassacre   12/11/2012, 12:29

j'ai finalement trouvé la critique de l'OC, j'savais pas que ce film était si vieux

grrrmmmbbll, j’apprends que tu lis les critiques de l'OC pour des films que t'as pas vu ... faut pas faire ça, c'est un spoil, tout ce que tu risques c'est ne pas piger la moitié de ses blagues et te gâcher des bons moments de films sympas

là typiquement, si tu te souviens trop bien de cette critique, bein ça te gâchera totalement quelques climax du film

donc son spoil est assez médiocre, il s'invente des incohérences tordues à des endroits où tout va bien
il fait des analyses qui montrent juste qu'il y connait pas grand chose en science, en économie et en singes, et que donc il soulève des lièvres qui n'existe pas
y'a que pour les scènes d'actions finales où sa critique se justifie


[!] Bandeau Info [!] :

- Le topic Belles Filles est régulièrement nettoyé (Seul les messages contenant photos et un petit nombre de commentaires constructifs sont conservés). Vous pouvez y bavarder, mais incluez une images sexy de qualité dans votre post ! -

- Membres de la wing, votre intégration dans cette alliance puissante ne s'est effectuée qu'à la condition de vous voir participer activement au forum.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurl le douteux
Bouffon Super


Messages : 15897
Date d'inscription : 28/11/2010

MessageSujet: Re: Cinémassacre   16/11/2012, 20:29

Cinéma Sacre :

Hier j’ai regardé The Fountain, ce n’est pas un film pornographique spécial éjaculation féminine, c’est un film que Unbe m’a expressément ordonné ( sisi) de regarder il y a quelques mois, je ne le trouvais pas, c’est un film qui est je crois son « film préféré » ou un truc du genre.
En réalité le titre fait référence à la fontaine de jouvence, même si elle n’est pas évoquée en ces termes dans le film, le titre n’a pas été francisé car « La Fontaine » ça fait un peu film biographique sur le fabuliste ( oui j’ai encore 4 pages de blagues à propos du titre, vous allez manger )

Je précise que j’ai beaucoup apprécié ce film ( et c’est pour ça qu’il se trouve en cinéma sacre ) si je ne l’avais pas apprécié, je n’aurais pas fait un « ciné massacre » j’aurai seulement fais un petit MP d’excuses à Unbe, pour ne pas blesser sa sensibilité

Je vais tenter de décrire et d’analyser le film mais en ne dévoilant presque rien du scénario, car il me semble que ce scénario doit laisser le spectateur un peu perdu au début, et le maintenir dans une sorte d’incompréhension un certain temps, je ne pourrais que gâcher cet effet si je ne dévoilais rien qu’un pan des tenants du scénario.
Je ne ferais que vous indiquer les grands thèmes, ce film parle du cancer, de la façon d’appréhender la mort, de la quête de l’immortalité et de l’amour.
Toutefois ne vous y trompez pas, ces thèmes sont noyés dans le film, car c’est un film qui mélange de façon fusionnelle une réalité et une fiction éthérée et parfois psychédélique. Un film ou parfois on ne sait pas si ce qu’on voit est le réel du film ou une vision imagée d’un personnage, un fantasme, une vision poétique adoucie d’une réalité douloureuse.
C’est un film qui m’évoquait des films comme Adaptation ( avec Nicolas Cage ) un excellent film dont le scénario nous parle de l’auteur du scénario en train de l’écrire, ou des films comme Hero ( avec Jet Li ) où on suit une histoire racontée successivement par diverses personnes et on voit pour chaque version comme ils déforment la réalité, les couleurs sont très différentes, les caractères des différents personnages changent à chaque nouvel orateur.
Dans ce film la fiction se superpose parfois à la réalité et on ne sait parfois plus très bien à quel endroit on se situe.

Je n’irai pas plus loin dans l’explication du scénario ( et comme promis je n’ai en fait rien dit ^^ )
Parlons maintenant de la musique, elle constitue un des intérêts majeurs du film, non pas qu’il soit vide sans elle, mais parce qu’elle porte l’émotion avec force. Un thème musical lancinant ,qui revient souvent et qui peut partir dans un crescendo pour les moments les plus psychédéliques, porte réellement le film.

La photographie est également très particulière, on a l’impression d’être devant un Jeunet un peu sombre ( Alien 4 par exemple ) car le film utilise de l’ocre, du noir, et toute les nuances entre ocre et noir essentiellement ^^
Le film utilise également beaucoup d’effets comme des analogies de gros plan ( un tronc d’arbre avec des sortes de poils en très gros plan mis en parallèle de manière récurrente avec les poils de nuque de Rachel Weisz en très gros plan ) ainsi que des cadrages qu’on ne comprend pas dans un premier temps ( comme un véhicule au bout d’une longue route qui fonce vers nous mais la caméra est à l’envers ( en voit le véhicule rouler sur le haut de l’écran ) tout cela donne un cachet esthétique vraiment unique au film, on appréciera ou pas ( moi j’apprécie, ça fait des jolies formes parfois perturbantes, on ne cherche pas forcément à comprendre ce qu’on voit ^^ )
Les analogies se retrouvent dans le scénario où le monde réel se confond avec des univers fictifs à différentes époques ( un conquistador qui présente des caractéristiques proches du personnage principale ( Hugh Jackman) mais qui vit une aventure semblable par analogie, où l’Espagne remplace la femme du héros (Rachel Weisz si vous avez suivi ^^ ) par exemple.
L’esthétique est vraiment unique, notamment dans la mémorable scène finale concernant le conquistador, à la fois sublime, terrifiante et morale

Le jeu d’acteur est également très fort, ça rit, ça pleure, ça se vexe, ça passe d’un sujet terrible et mortifère à de la chamaillerie d’enfants innocents au détour d’une seule phrase. C’est plutôt un drame, mais ça se vit comme un conte pour enfant, avec un peu de détachement et d’émerveillement.

J’émettrai tout de même quelques critiques un peu misérables puisqu’elles s’attarderont sur la crédibilité du scénario qui se veut poétique et éthéré, mais je n’aime pas les films qui présentent des laboratoires de recherches très sombres, c’est stupide, et je pense que composer artistiquement avec un labo très blanc et très éclairé aurait été un contraste intéressant avec le reste du film. Et dernière critique, la partie scientifique du film lorsqu’on est attentif à ce que ses disent les scientifiques est plutôt minable, heureusement c’est très bref et très diffus dans le film.

Je déconseillerai ce drame humain et cette quête intérieure à des gens comme Adw’ qui n’attendent probablement pas ça d’un film, ce film est lent, calme, a peu de prise avec le réel.
C’est un film qu’il vaut mieux regarder seul au calme, ou avec son compagnon/sa compagne au pire, il ne se partage pas vraiment.

Je vais à mon tour faire une analogie en comparant ce film à Braid (c’est un jeu vidéo ^^ ), ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit, Braid est l’œuvre culturelle la plus puissante que j’ai connue de ma vie, et ce film, bien que puissant, ne saurait lui être comparé dans mon esprit, toutefois les thématiques communes sont très nombreuses, ainsi dans Braid on retrouve la symbolique de l’anneau ( l’alliance ) qui offre du pouvoir et auquel est dédié un niveau du jeu, de même que l’alliance du personnage principal reste un symbole fort dans la réalité comme dans les fictions du film. Et un thème central des deux œuvres reste la volonté de revenir dans le passé et de contrôler le temps pour réparer ses fautes ou ses manquements.
La musique est également très présente et importante dans Braid puisqu’elle se plie au gameplay.

Je vous conseille très fortement, si tout mon blabla ne vous a pas convaincu, d’aller chercher un synopsis sur internet, ils sont nuls, à moitié dans le spoil à moitié dans le n’importe quoi ( ils parlent de trois époques, de cosmonautes, c’est une interprétation très terre à terre du film et carrément fautive )

J’ai appris après l’avoir visionné que ce film était fait par le réalisateur de Pi (Darren Aronofsky ) ce qui m’a beaucoup intéressé, on retrouve une proximité dans la quête intérieur, les phases psychédéliques où on perd pied avec la réalité, ainsi que les thèmes forts, qui dans Pi sont plutôt, le déterminisme, le scientisme, le monde économique et la religion

Si vous avez aimé ce film vous aimerez peut-être :

Adaptation
: Avec Nicolas Cage, un film complètement dément, une mise en abîme haletante, par le réalisateur de Dans la peau de John Malkovitch ( rien que là , tout est dis sur la potentielle démence du scénario) le personnage principal du film est d’ailleurs le scénariste de Dans la peau de John Malkovitch et Adaptation commence sur la fin du tournage de ce film ^^

Pi : de Darren Aronofsky, film minimaliste avec peu d’argent, en noir et blanc, le synopsis est magistral, c’est l’histoire d’un jeune mathématicien surdoué mais un peu paumé, qui prend la succession de son maitre dans les recherches sur Pi, et il trouve une suite logique dans les décimales de Pi, ce qui lui donne accès à un genre de formule magique pour comprendre toutes les logiques qui règlent l’univers, il se retrouve pourchassé par une communauté religieuse et des groupes industriels voulant s’emparer de la formule.

Hero : film de sabre dans la chine médiévale, avec Jet Li, un film où on suit une histoire racontée de différentes manières, chaque histoire à son code couleur et son thème, un film très esthétique.


[!] Bandeau Info [!] :

- Le topic Belles Filles est régulièrement nettoyé (Seul les messages contenant photos et un petit nombre de commentaires constructifs sont conservés). Vous pouvez y bavarder, mais incluez une images sexy de qualité dans votre post ! -

- Membres de la wing, votre intégration dans cette alliance puissante ne s'est effectuée qu'à la condition de vous voir participer activement au forum.


Dernière édition par Aurl le douteux le 17/11/2012, 18:34, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Unbekannt
Mascotte de l'Empire
avatar

Messages : 15061
Date d'inscription : 29/01/2011

Feuille de personnage
Prénom et Nom: Sven
Race: Gobelin
Vie:
120/120  (120/120)

MessageSujet: Re: Cinémassacre   16/11/2012, 20:56

Rappelle-moi pourquoi tu écris en vert ?
Ce n'est pas mon film préféré mais mon second film préféré; mon film préféré est Fight Club.
Je ne sais pas si tu as volontairement éludé un des thèmes, voire LE thème essentiel de ce film car sa seule évocation pourrait spoiler le film.
Darren Aronofsky est aussi le réalisateur de Requiem for a Dream ainsi que de The Wrestler.
Le compositeur s'appelle Clint Mansell et vous avez TOUS déjà entendu la musique de Requiem for a Dream. Si, si, je vous l'assure. Non ? Une piqure de rappel:

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cinémassacre   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cinémassacre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 26Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 15 ... 26  Suivant
 Sujets similaires
-
» Massacre de Hauts Elfes
» [RP] Massacre hydrique en roue libre
» Quizz Cinéphile
» Petits Crimes contre l'Humanité #4 : Le Massacre de Mỹ Lai
» TE DEUM POUR UN MASSACRE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GLOIRE A LA LUNE NOIRE !!! :: Partie Publique :: L'Antre du Dragon :: Bar-
Sauter vers: