AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 RP Monde post-apocalyptique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Narcisse Atréides Ier
Fantome
Fantome
avatar

Messages : 14045
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 34

MessageSujet: RP Monde post-apocalyptique   18/10/2011, 14:57


APOCALYPSE


Je vous plante le décor : nous sommes dans un monde post-apocalyptique dans lequel nous sommes survivants... comment ferons-nous pour survivre ???
Chaque personne voulant participer pourront continuer le RP en se faisant passer pour un survivant.
Je commence. Very Happy



Narcisse se réveillait une fois encore au milieu des brumes vertes qui se levaient chaque matin dans les décombres de la ville.

Son abris précaire fait de bric et de broc à l'intérieur d'un souterrain dévasté lui donnait une impression de sécurité. Autour de lui, des dizaines de voitures abandonnées tapissées de poussières et de toiles d'araignées.

Narcisse se souvenait du message gouvernemental qui préconisait de se terrer dans des abris le temps que l'armée nettoie au karcher toute trace de contamination humaine... Il s'était alors rendu dans le sous-sol de son immeuble qui conduisait au garages avec une dizaine d'autres personnes.
Suite à une nuit horrible, beaucoup s'étaient éclipsés pour savoir ce qu'il en était... peu étaient revenus.

Au bout d'un mois, ils n'étaient plus que 4 dans le sous-sol. Une dernière expédition disaient-ils ! Narcisse avait refusé. Eux étaient partis mais n'étaient jamais revenus.


Désormais, Narcisse était seul au milieu d'un lieu trop vaste dont la seule issue était une porte de garage dont il avait autour du cou la petite commande automatique.

Seul, il s'assit à même le sol et ouvrit son cahier en gribouillant la date en haut de la page blanche et écrivit :

"19 Janvier 2013

Cher journal,

Je me sens bien seul, aujourd'hui. Cela fait deux mois que je suis seul.
J'espère ne pas être le seul survivant.
En tout cas, si je suis le seul, je ne pourrais pas en vouloir à dieu à qui j'ai sans cesse demandé l'extermination des kikoolol.
"

Faut toujours voir le verre à moitié plein, se dit Narcisse avant de reprendre.

"Ce matin, j'ai encore mangé du rat. Mais ces saloperies de bestioles sont de moins en moins nombreuses et je vais certainement devoir sortir de mon abris d'ici quelques jours.

Je ne sais pas si je dois laisser mon Journal ici afin de laisser une preuve de mon passage.
Si je décide de le faire et que quelqu'un le trouve et le lit, sachez que j'ai réussit à tenir le choc grâce aux revues pornos que vous trouverez dans l'abris au fond du garage.
"

Humm... ça fait pas terrible comme archives post-apocalyptique, ça... médita Narcisse. Surtout que si je me barre, je les prendrais certainement avec moi... si un gars trouve mon journal et ne met pas la main sur les revues, il va se sentir arnaqué.

"Si mon futur lecteur est un scientifique chevronné adepte de clonage, sachez qu'il y a pas mal de traces de mon ADN sur des mouchoirs près des revues."

Narcisse décida d'arrêter. Il y a des jours comme ça où on manque d'inspiration.
Puis malgré l'apocalypse régnante, il ne pouvait s'empêcher d'imaginer qu'un jour l'humanité reprendrait le controle et qu'un beau jour dans 100ans, on relirait ses mémoires à des enfants à l'école.
Et Narcisse doutait que leur parler de branlette dans un garage avec des revues pornos était un bon témoignage de l'horreur régnante.


Refermant son journal, Narcisse se leva et partit chercher des rats à manger.



Mange un enfant, sauve un Pingolin. Very Happy

6 lunes de créées (chez les autres... pas chez moi...^^)


Dernière édition par Narcisse Atréides Ier le 19/10/2011, 09:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lalunenoire.superforum.fr
Pierrolecoco
Hard Gay
Hard Gay
avatar

Messages : 205
Date d'inscription : 08/02/2011
Age : 32
Localisation : LYON

MessageSujet: Re: RP Monde post-apocalyptique   18/10/2011, 18:05

question:
A quoi sert une télécommande de portail automatique de garage
dans un monde post-apocalyptique(style que j'adore soit disant au passage)
quand y a rien pour alimenter le dit portail???

que le gars vive seul dans un garage dans la pénombre OK
mais le portail ca me gène...

Surtout qu'il pleut encore non??
Alors comment faire évacuer la flotte du garage quand il y a plus de pompes d'évacuation???

Je suis chiant hein!!

mais sinon j'aime bien l'histoire, surtout la pougnette


Si tu aimes le post apo, regardes ça
Jeux video Fallout 1,2,3 et new vegas
Web comic : http://www.blastwave-comic.com/
Web series sur Fallout
http://www.youtube.com/watch?v=iyXVFZBolVY

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Unbekannt
Mascotte de l'Empire
avatar

Messages : 15061
Date d'inscription : 29/01/2011

Feuille de personnage
Prénom et Nom: Sven
Race: Gobelin
Vie:
120/120  (120/120)

MessageSujet: Re: RP Monde post-apocalyptique   18/10/2011, 21:18

Peux-tu mettre ce topic en post-it ou je ne sais quoi pour qu'il soit toujours au sommet stp ? J'y écrirai sans doute quelque chose mais pas tout de suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narcisse Atréides Ier
Fantome
Fantome
avatar

Messages : 14045
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 34

MessageSujet: Re: RP Monde post-apocalyptique   19/10/2011, 12:24

Narcisse était aux anges. Il s'était trouvé un bon gros rat
blanc.


Pour une raison étrange, ces bestioles avaient perdues leur
couleur. Mais leur pelage était du coup plus salissant. Il avait déjà pensé à
le mettre dans son journal mais était-ce assez pertinent... certainement plus
que le passage que j'ai écrit ce matin sur mes revues pornos...


Le rat était un peu maigre et il le mangeait cru. Il avait
bien essayé d'en griller un au briquet ou d'allumer un feu, mais bruler une
revue porno pour se faire à manger lui avait brisé le coeur.



Après tout, ces filles étaient restées les seules figures
humaines de son petit univers.



Mais à quoi bon rester dans ce garage ?

L'Apocalypse n'était survenu que deux mois en arrière ! Il
devait bien encore exister une foule de nourriture dans les appartements de la
ville ! S'il restait quelque chose de la ville...



Enfin, Narcisse allait sortir... le dernier du groupe des 32
personnes qui s'étaient réfugiées dans le sous-sol sans trop croire à la
menace.


Il se souvenait de la propagande à la télévision peu avant l'ordre à la population de se cacher.
Selon les journaux télévisés, un chien enragé s'était tapé en canard malade de la grippe aviaire ce qui avait fait muter le virus H5N8. Toute la portée du canard malade s'était faite dévorée par un mouton malade d'alzeimer ou de la vache-folle, il ne se souvenait plus bien.

Le fait est que le journal télévisé était bien clair sur le point que le gouvernement n'était en aucun cas fautif de ces mutations et que leur version était bien la bonne et qu'il ne s'agissait absolument pas d'un virus créé dans un labo pharmaceutique dans le seul but de créer une nouvelle maladie pour laquelle les vaccins seraient vendu à prix d'or.


Narcisse se disait bien que la version du gouvernement était un peu tirée par les cheveux... comment avaient-ils pus déduire l'enchainement de reproduction entre divers espèce si peu de temps après les décès.

Enfin s'il n'y avait eu que les décès, ça aurait été bien. Le plus chiant c'était les résurrections.
Là, ça commençait à devenir grave comme maladie. Le premier humain touché par H5N8 avait vomi tout ce qu'il pouvait vomir et s'était vidé par tous les orifices jusqu'à devenir tout bleu et mourir dans d'atroces hurlements malgré les doses de morphines.
Puis au beau milieu des pleurs de la famille et des questions des médecins sur le menu de midi, le cardiogramme du patient s'était réactivé.

Mais les quelques moment de bonheur et de consternations qui avaient suivis avaient rapidement été remplacés par des cris d'horreurs lorsque l'ex-mort avait sauté au visage des personnes présentent dans la chambre.

La télévision avait retransmis les scènes filmées par les caméras de surveillance. Les nouveaux contaminés étaient au coeur même d'un immense hopital empli de cibles faciles qui toutes avaient été transformées en un rien de temps avant de s'enfuir de l'hopital répandre la bonne parole...


Puis l'info du gouvernement qui préconisait de frapper un grand coup avec l'armée le soir du 23 Décembre, soit deux jours après l'incident initial.

Tous les habitants devaient se calfeutrer chez eux ou dans les sous-sol le temps que l'épuration ait lieu. Ces connards de zombis ne nous pourriraient pas notre Noël 2012 disait le président.

Son Noël 2012, Narcisse l'avait fêté dans le garage avec 32 quasi-inconnus en mangeant des chips.
De l'armée salvatrice, aucune nouvelle. Ils avaient bien entendus les cris et les coups de feu au dehors... mais rien de bien tranchant concernant qui avait gagné. Bien qu'il en ait une petite idée, maintenant.


La porte du garage s'ouvrait enfin. La brume verte commençait à disparaitre laissant à ses yeux l'opportunité de contempler son nouveau monde...




Mange un enfant, sauve un Pingolin. Very Happy

6 lunes de créées (chez les autres... pas chez moi...^^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lalunenoire.superforum.fr
Pierrolecoco
Hard Gay
Hard Gay
avatar

Messages : 205
Date d'inscription : 08/02/2011
Age : 32
Localisation : LYON

MessageSujet: Re: RP Monde post-apocalyptique   19/10/2011, 13:20

Il vit apparaitre alors devant ces yeux, … bah …rien
Juste une grosse boullasse blanche et une autre noire…

Faut dire qu’il faisait nuit et qu’on était en pleine hiver.
Donc…

Cependant ses yeux s’habituant peu à peu à cette nuit sans lune, il commença à apercevoir des silhouettes.
En avançant il vit des voitures accidentées, des papiers répandus un peu partout, des camions à la renverse.

« Hey Toi !!! »
De peur Narcisse sauta à plat ventre dans la neige.
Mauvaise idée qu’il avait eu là car le froid et l’humidité le pénétrait déjà
malgré l’épais catalogue des Sexyavenue.com coincé dans le slip

« Ouais toi, peau douce »
Il remarqua enfin d’où venait le bruit.
Une ombre de forme humaine approchait vers lui.
« On sait que les zozos dorment la nuit mais faut pas pousser le bouchon trop loin non plus.
Si tu te fais choper, ils vont te bouffer le cul »

S’étant fait à la pénombre il put voir les détails composant son interlocuteur.
Un reste d’humain avec la peau qui tombait, le visage vert tuméfié, les membres avec des parties de chair à nues. Tout ça emballé dans un cycliste moulant noir à poutre apparente.
Il était accompagné d’un vélo équipé d’une remorque.

« Ouah… mais..mais c’est qui ça ??? » réussit à dire enfin Narcisse
« De quoi peau douce, t’as jamais vu de goules ??
- Goules ??
- Bah ouais !!! Tu viens d’où là pour pas être au courant ?? »

Narcisse pointa du doigt l’entrée du parking souterrain.

« ah t’es un gogole qui se croyait à l’abri dans sa voiture à bouffer des conserves et boire sa pisse ?? Quel con ce Sarko d’avoir dit de se cacher. »
« Bon alors que je t’explique en gros :
Il y a une maladie et trois types de malade :
Les gars qui meurent du H8N5 et qui reviennent en zombies.. tu sais « brain brain » quoi !!
Les gars qui survivent à la maladie mais qui se transforment quand même genre moi, les goules, on garde notre personnalité mais pas notre peau.
Et enfin les peaux douces qui sont immunisés et qui se prennent pour les rois du monde
Et toi t’as l’air d’être dans la 3ème partie

Le truc c’est que les zozos ils aiment pas trop se bouffer entre eux donc ils nous laissent tranquille mais par contre un petit rotie de peau de bébé de temps en temps ils crachent pas dessus
Alors il va falloir que tu te casses vite fait avant qu’ils te sentent et qu’ils commencent à s’exciter.
Ils vont pas vite mais ils sont nombreux.

Ouvrant la bâche recouvrant la remorque la goule
Il dit à Narcisse « grimpe là-dedans, je vais te mettre à l’abri »

Sans réfléchir Narcisse sauta dans le fond de la carriole
Et au moment ou le cycliste referma la bache
Narcisse làcha un bref : « merci… je m’appelle narcisse »
« Moi c’est Pierro et garde ben la tête baissée »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord_Adwerrath

avatar

Messages : 10034
Date d'inscription : 01/06/2011
Age : 25
Localisation : Devant mon écran derrière on voie moins bien

Feuille de personnage
Prénom et Nom: Will Lesournois
Race: Elémentaire
Vie:
2000/2000  (2000/2000)

MessageSujet: Re: RP Monde post-apocalyptique   19/10/2011, 14:32

Lord_Adwerrath ancien gradé du GIGN, errait comme tout les matins dans les ruines omniprésente de de paris. Il cherchait désespérément de la nouriture. Trois jour sans rien a se mettre sous la dent sinon des rats grillés.
Ce qu'il désirait par dessus tout c'était manger quelque chose qui n'avais pas le goût d'égouts!

Tout les supermarché était inaccessibles. Toutes les structures était effondrées.

Au loin il vit une boulangerie a la vitrine ravagé mais le bâtiment tenais encore approximativement debout.

Le pas lourd dans ses vieilles rangers fatiguées. Il avançait vers cette lueur d'espoir.

Il arriva sans encombre devant la boutique. l'encadrement de la porte s'était affaissé elle était bloquée. Avec la crosse de son fidèle fusil d’assaut il cassa les dernier morceau de verre de la vitrine, il arma son fusil et entra avec prudence.

Se dirigeant lentement vers les fours il observait les squelettes du présumé personnels et anciens clients. Il se pencha sur l'un d'eux qui portais un sac en plastique de carrefour.
En s'approchant il vit immédiatement que tous les os présentaient de nombre coups de dent. Sans doute encore les rats. L'espoir de retrouver de la nourriture s’amenuisait.
Il fouilla le sac plastique et y trouva quantité de nourriture avarié mais aussi une boîte métallique et des boite de conserve. Les étiquettes avaient été dévorées par ces immonde bestioles.
Il se dit: "j'aurais la surprise en les mangeant".
Il prit la boîte métallique l'ouvrit et sentit les larmes venir.
Des gâteaux breton au beurre salé! Jamais il n'aurais pensé en remanger a nouveau.

L'espoir brûlait à nouveau en lui. Il sauta le comptoir de la boutique et alla voir les fours. Ils étaitent tous vide seul une case était encore fermée. Il l'ouvrir. La première chose qu'il vit c'est du pain sans doute dur comme du fer mais dans de l'eau sa irait parfaitement. Puis l'odeur, l'odeur l'envahis, cette odeur était celle du pain chaud! Elle était resté hermétiquement enfermée dans le four.

Des bruits étranges firent leur apparition. Les rats! Les rats arrivaient! Vite il fourra tout le pain possible dans son sac et prit 2 baguettes a la main. Ils essaya de refermé le four pour préserver les derniers trésors que recèlait cet endroit. Mais c'était impossible. Déçu il le laissa ouvert. Et donna un grand coup de pied dans la partie amovible du coutoir en bois pour récupéré la planche.

Il s'enfuit au milieu des décombres. Un peu plus loin il s’arrêta et sortit ses jumelles la boutique était devenue noire, couverte par les rats!

Il s'assit alluma un feu avec la planche du comptoir. Il sortit un rat tué d'hier soir, le pella avec son couteau et le fit cuire dans sa casserole cabossée avec de l'eau croupie. Il ajouta les deux baguettes de pain dans l'eau.

P.S: Désolé ça fait plusieurs années maintenant que j'ai pas fait de RP^^


Jésus peut marcher sur l'eau ... Je peux marcher sur des concombres ...
Les concombres sont composés d''eau à 96% ... donc je suis à 96% Jésus.

1 Graviton recyclé


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narcisse Atréides Ier
Fantome
Fantome
avatar

Messages : 14045
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 34

MessageSujet: Re: RP Monde post-apocalyptique   19/10/2011, 14:35

Youpiiiii, on est déjà 3 dans le RP.
Aller faut continuer. Wink



Narcisse était quand même parti pour se trouver de la nourriture et au bout de dix minutes, il se trouvait dans la remorque d'un zombi avec une bâche de propreté douteuse sur la tête au milieu d'objets qu'il n'osait toucher.

Et une fois de plus, il se répéta une phrase qu'il s'était souvent répété tout au long de sa vie : "Mais qu'est-ce que je fous là..."



Il faisait froid, il n'y voyait rien, il se trouvait dans un monde qu'il ne connaissait pas et surtout, il doutait pouvoir retrouver son doux abri avec ses rats chaleureux.

Bon qu'avait dit la chose ?
C'était une goule... Narcisse avait déjà vu des goules dans des jeux vidéos. la plupart du temps, elles ne se trouvaient pas dans le camp des gentils.

Il n'avait pas vraiment eu le temps de se faire une idée précise du truc qui conduisait le vélo... Devait-il lui faire confiance ? Avait-il le choix ?


Mais M¤¤¤¤ enfin !!!
C'était pas son plan !
Narcisse comptait prendre connaissance des lieux avant de se lancer dans la grande aventure. Il comptait faire un petit tour des rues voisines avant de rentrer dans son garage.
Le lendemain, il serait allé un peu plus loin et ainsi de suite. Partir à la reconnaissance des lieux, rentrer dans des appartements, piquer de la bouffe et surtout RENTRER ENSUITE DANS SON GARAGE !

Là, il se trouvait certainement pas loin de chez lui mais il ne savait pas où il se trouvait, vers où il allait et avec qui !

En plus, il faisait nuit et Narcisse ne voualit certainement pas partir à l'aventure de nuit ! Le truc à vélo avait dit quoi, au juste ?

Les zombis dormaient la nuit ? Ca semblait peu crédible. Ca dort, les morts ? Non, ça pouvait pas être ça... C'est le jour que ça dort un zombi, non ?!!


N'en pouvant plus, Narcisse sortit la tête de la bâche et fit s'arrêter le dit Pierro :


- Pierro ? Pierro ? Monsieur la goule ? Oui, est-ce qu'on peut s'arrêter ? Oui voilà.

Narcisse manquant de tomber sauta de la carriole devant le regard vert de son conducteur.

- Ecoutez, vous êtes bien gentils de m'aider. Et sachez que je reconnais à sa juste valeur tout ce que vous essayez de faire pour moi. Mais ma maman m'a toujours dit de ne pas rentrer dans les voitures des inconnus et...

- Tu me fais pas confiance ?

Narcisse regarda son interlocuteur. Confiance ? Il est vrai que sa peau verte n'aidait pas vraiment à faire confiance... son oreille qui pendouillait non-plus.
Et si l'odeur n'était pas irrespirable, il fallait en remercier le froid et les petits flocons de neige qui tombaient paresseusement.

Légèrement gêné, il reprit :


- Ben... comprenez que vous m'avez presque rien dit... je sais pas où on va. Moi j'étais bien peinard dans mon garage et puis... Je sais même pas s itu vas me bouffer... je vois même pas pourquoi je te dis ça. La dernière fois que j'ai vu un zombi, j'avais un BigGun, des roquettes et j'étais derrière mon écran. Là, j'ai juste mon journal intime et trois revues pornos... et puis ya ton oreilles qui pendouille.

- Et donc tu ne me fais pas confiance ?

- Et ben pas vraiment. Pourquoi tiens-tu à m'aider ?



Mange un enfant, sauve un Pingolin. Very Happy

6 lunes de créées (chez les autres... pas chez moi...^^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lalunenoire.superforum.fr
Unbekannt
Mascotte de l'Empire
avatar

Messages : 15061
Date d'inscription : 29/01/2011

Feuille de personnage
Prénom et Nom: Sven
Race: Gobelin
Vie:
120/120  (120/120)

MessageSujet: Re: RP Monde post-apocalyptique   19/10/2011, 23:39

Comme je vois que vous faites ça avec humour et peu de réalisme, je vais faire pareil.

Notre société s'était contentée de vivre. Il allait maintenant falloir survivre. Rien ne nous avaient jamais préparés à ça. Tout était devenu dangereux; les rats s'en prenaient à nous et à notre nourriture quand ils ne tentaient pas simplement de s'en prendre à nous dans notre sommeil, les zombies qui déambulaient dans les rues, malchanceux trop tôt touchés par l'épidémie et qui n'avaient pu s'enfuir Dieu sait où, et les racailles, bandes plus ou moins organisées, armées et dotées de véhicules qui s'emparaient des supermarchés et des stations-services. J'étais plongé dans un certain désarroi de voir qu'il ne restait plus ou presque plus de voitures dans les rues malgré ce qu'on pouvait voir dans les films d'horreur. Il était évident que si les propriétaires ne s'étaient pas enfuis, c'est que c'étaient devenus des zombies. S'enfuir quelque part allait s'avérer très difficile, d'autant plus que je n'avais aucune idée de comment on faisait pour faire démarrer une voiture.

J'avais eu de la chance. Ma mère moins; alors que 3 zombies avaient pénétré notre domicile, nous avions tenté de trouver un ultime refuge sur le toit, inaccessible sans l'échelle posée sur le mûr et donc, et donc, bien protégé des zombies. Mais ils avaient réussi à attraper ma pauvre mère et j'ai été le seul à pouvoir grimper sur le toit. J'étais resté 2 nuits et toute une journée sur ce toit dans un état catatonique. Je pensais à toutes les choses que j'avais perdues... Internet, le porno, internet, le porno, internet, le porno,... Pour une raison que j'ignorais alors, les zombies ne s'en prenaient pas aux animaux. (NON ET ALORS ???) La pensée que mon chat et mon chien étaient sains et saufs mettaient du baume au coeur. Mais eux aussi allaient bientôt devoir manger. Au loin, j'entendais des cris et des coups de feu. Ça semblait venir du magasin. C'étaient les racailles qui se l'appropriaient et en chassaient les occupants, sauf si ces derniers avaient quelque chose de valeur en échange à offrir.

C'est alors que je me dis que ces gens avaient besoin d'être protégés et ces racailles anéanties. Ces gens avaient besoin d'un héros. Et j'allais être ce héros. Mais comment faire puisque je n'avais ni force, ni courage, ni intelligence, ni charisme, ni chance ? J'allais devoir aller dans le cave chercher le vieux fusil à canon scié de mon grand père ainsi que sa veste en cuir super baddass.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord_Adwerrath

avatar

Messages : 10034
Date d'inscription : 01/06/2011
Age : 25
Localisation : Devant mon écran derrière on voie moins bien

Feuille de personnage
Prénom et Nom: Will Lesournois
Race: Elémentaire
Vie:
2000/2000  (2000/2000)

MessageSujet: Re: RP Monde post-apocalyptique   20/10/2011, 01:21

Après ce repas bien revigorant Adw repris sa route à travers les ruines. Il entendait ici là des couinement et autre bruits produit par les petits animaux encore vivants.
_Sans doute encore ces saloperie de rat.

Au milieu des maisons en ruine une se dressait encore relativement bien entretenue. Adw pris la direction de ce bâtiment peut être y trouverait-il des survivants.

Il s'approcha de la porte et frappa vigoureusement le fusil en main prêt à réagir.

Aucune réponse il appuya sur la poignée celle-ci était cassée. Il entra en regardant partout. Quelqu'un vivait ici. Il commença à appeller:

_Il y a quelqu'un? Hey ho!!!

Aucune réponse, il entendit un bruit au bout du couloir sombre.
Il s'y engagea d'un pas hésitant. Il y avait une porte sur la gauche entrouverte et une autre au fond fermée.

_Hey ho il y a quelqu'un?

Il poussa la porte entrouverte du bout du canon mais la pièce était une salle de bain vide.
Il y eu un bruit comme lorsque l'on ferme un fusil de chasse qui si fit entendre de la porte fermée. Adw s'en approcha se plaqua au mur et essaya d'actionner la poignée.

BAOUM!

Adw retira sa main le souffle coupé toujours plaqué au mur les yeux rivé sur le trou béant au milieux de la porte! Il pensa ce type a pas un QI très élevé mais assez pour utilisé une arme c'est pas un zombie!

_Hey abruti je suis pas un zombi arrête de tirer!!! En plus le bruit va rameuter ces charognes!!!


Jésus peut marcher sur l'eau ... Je peux marcher sur des concombres ...
Les concombres sont composés d''eau à 96% ... donc je suis à 96% Jésus.

1 Graviton recyclé


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narcisse Atréides Ier
Fantome
Fantome
avatar

Messages : 14045
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 34

MessageSujet: Re: RP Monde post-apocalyptique   26/10/2011, 13:27

Narcisse ne pouvait défaire son regard des lèvres vertes et bleus de la goule qui lui vantait les mérites du fort humano-goule.
Ses remparts fortifiés, ses baraquements, ses tours de gardes, ses miradors et barbelés... tout sentait la joie de vivre à l'intérieur !

Mais surtout, c'était la promesse de ne plus être seul désormais qui le poussait à accepter la proposition du semi-mort-vivant. C'est ainsi que Narcisse accepta de se cacher dans la carriole pendant ce qui lui parut une éternité.


A son réveil, la bâche était relevée et il put apercevoir le porche immense du camp que la goule traversait gaiement à bord de son vélo.

Arrivé sur une petite place déserte rendue boueuse par la neige omniprésente, Pierrolecoco s'arrêta et démonta de son vélo à la manière des cow-boys depuis longtemps disparus.
Remettant bien en évidence sa poutre apparente à la main, il cracha ce qui ressemblait à s'y méprendre à une dent et invita son invité à avancer tandis que les immenses portes renforcées se refermaient dans un crissement dérangeant.


- Tu vas te plaire ici, peau-douce !
- Ben...
- Enfin pas ici. Là c'est la basse-cour, là où les goules comme moi crèchent. Vous vous êtes un peu plus haut. Derrière d'autres remparts.

Alors que Narcisse pataugeait dans la boue et la phange, un cri étranglé retenti qui fit retourner Pierrolecoco avec un immense sourire :
- Bernie !!!, cria la goule tandis que Narcisse tentait de trouver à qui il parlait.

Et la réponse lui vint du bas...
A moins de 3m d'eux, couvert de boue se trouvait une moitié de cadavre à qui il manquait tout ce quise trouvait en dessous des abdos. Fesses, sexe, jambes, tout avait disparu et chacune de ses avancées à la force de ses bras s'accompagnait par un trémoussement de ses intestins dans la boue.

- Eh Pierrolecoco, j'en ai une bonne !!! Tu sais comment on appelle le tas de graisse autour du clito ??? LA FEMME !!!

Narcisse avait beau se répéter "vomis-pas vomis-pas", il en eut des haut-le-coeur jusqu'à ce qu'on abandonne la demi-goule.

- C'est un putain de comique, ce type-là, t'imagine même pas, peau-douce ! Il te raconte de ses blagues la nuit auprès du feu, je me lâche les sphincter à chaque fois !
- C'est c'est assez horrible ce qu'il a... et vous le laisser patauger dans la boue ?
- Ouais, mais il a eu pas mal de chance dans son malheur. Il était victime d'un accident de la route alors que le virus le touchait. C'est grace au virus qu'il est encore parmi nous. Et puis il arrête pas de nous dire que dans sa jeunesse il préférait toujours les chemins boueux, alors on le laisse-là.


Narcisse et son ami Pierro avançaient jusqu'à une nouvelle enceinte intérieur.

Près de la poterne, une femme-goule poursuivait un gros mort-vivant au regard cauchemardesque qui avait pourtant l'air aux abois... Au fur et à mesure que les deux compères avançaient, les éclats de leurs dispute leurs parvenait :


- J'ai besoin d'espace. C'est pas contre toi, tu es géniale... c'est moi. Uniquement moi qui ait un soucis...
- Quoi ?!! Tu veux plus me passer dessus, c'est ça ?!!
- Mais noooon chérie, c'est pas ça... c'est plus compliqué... c'est moi...

A les entendre, Narcisse se dit avec un sourire que même après la mort, l'amour avait encore sa place.

- C'est Aurélien le violeur, dit Pierro avec un sourire.
- ...
- Il a séquestré cette fille pendant une semaine et la violé nuit et jour. Ce qu'il savait pas c'est qu'elle était porteuse du virus. Depuis, c'est le grand amour entre eux... enfin surtout de son côté à elle. Je crois que Paul est dépassé par les évènements.


Et tandis que le petit couple continuaient leur dispute éternelle, on ouvrait la porte de l'enceinte humaine. Qu'allait-il décourir...



Mange un enfant, sauve un Pingolin. Very Happy

6 lunes de créées (chez les autres... pas chez moi...^^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lalunenoire.superforum.fr
Towi



Messages : 102
Date d'inscription : 18/11/2010

MessageSujet: Re: RP Monde post-apocalyptique   30/10/2011, 19:48

C'est un bruit de verre qui lui fit ouvrir les yeux.
Son premier regard fut vers le ciel au dessus de sa tête. Celui-ci était sombre, et aucun rayon de soleil ne traversait les nuages.

En se relevant, il aperçut, en face de lui, la lourde porte qui la séparait des contaminés depuis plusieurs jours déjà. Celle-ci était heureusement encore fermée, et semblait pouvoir résister encore quelques temps aux assauts réguliers qu'elle subissait.

Il se pencha discrètement sur le bord du toit et il les aperçut. Il en compta une cinquantaine. Ceux-ci étaient presque immobiles, et semblaient dormir debout.
Il s'éloigna du bord pour se rapprocher de la porte. Celle-ci était bloquée par une grande barre de fer.
Il donna un faible coup de pied dans la porte et il n'eut pas longtemps à attendre avant d'avoir une réponse de l'autre côté : des coups de poing et des grognements. Ils n'avaient pas bougés depuis la veille.

Towi se sentait particulièrement con (en tout cas, plus con que d'habitude) d'être coincé sur ce toit, avec pour seule sortie cette porte et son comité d'accueil derrière.

Il entendit des voix dans la rue et aperçut deux mi-hommes mi-contaminés qui discutaient tout en traversant la meute de contaminés qui semblaient désintéressées par ces deux steaks.

Un des deux types vit Towi et lui adressa la parole :
« Alors peau-douce, on prend l'air ? »

Towi ne préfera rien leur répondre. Il savait bien que si les zombies étaient incapables d'enfoncer la porte principale du bâtiments, les goules, elles, n'auraient aucun problème pour le faire. Il les laissa donc partir en les endentant rire au loin.

Il essaya d'examiner la situation dans laquelle il était. De toute façon, peu d'activités ludiques possibles lui étaient accessibles sur le toit de son bâtiment.

Il prit son sac et en fit l'inventaire. Parmi de nombreuses bricoles, se trouvait un peu de nourritures et ses revues porno qui lui avaient déjà occupés plusieurs nuits entières sur son toit.
Cependant, pas d'armes, à part la barre de fer qui bloquait la porte, et il n'espérait pas que ses revues puissent le sauver ou encore occuper les contaminés le temps qu'il s'enfuit. Bien que cette dernière lui traversa l'esprit, très rapidement.


Le bâtiment était constitué de trois étages plus le toit. Le rez de chaussé était assez vulgairement bloqué de l'intérieur, mais suffisamment pour empêcher ces saletés de pénétrer le bâtiment.

La plupart des résidents avaient quitté la ville quand l'infection s'était propagée, et les restants avaient barricadé le rez de chaussé. Le petit truc qui a fait tout capoter, c'est que l'infection s'attrapait par voie orale, et pas par morsure. Quelle connerie tous ces films de zombies, ça te prépare même pas à l'apocalypse !

Du coup, ils ont trouvé l'idée de se barricader plutôt mauvaise quand trois des résidents se sont transformés, et qu'ils se sont trouvés bloqués entre les trois zombies et les barricades...
Le rez-de-chaussé n'est plus qu'une patinoire rouge où doit traîner encore quelques morceaux de chair humaine.

Quand à moi, j'avais réussi à m'échapper de justesse quand la vieille bique du rez-de-chaussé, autrefois en chaise roulante, s'était relevée, et s'était mise à me courir après, accompagnée par deux autres acolytes, qui n'étaient autre que le mioche qui vivait au premier étage et la superbe 95D de la chambre 17.
Celle-ci était d'ailleurs à moitié nue quand elle me courra après pour se tailler un steak sur mon cadavre.

La scène aurait presque était excitante si elle n'était pas accompagnée par la vieille qui avait l'oeil gauche qui pendait, et par le mioche qui avait un moignon à la place d'un des deux bras.

Dommage que sa peau se soit rapidement mise à peler, car elle a réussit à perdre son implant pendant la course, ce qui la rendit très rapidement beaucoup moins sexy..

Ce sont eux les trois affamés derrière la porte qui, pour se tailler un steak sur moi, tueraient père et mère s'ils étaient encore en vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DeProfondis

avatar

Messages : 2251
Date d'inscription : 01/12/2011

Feuille de personnage
Prénom et Nom: DeProfondis
Race: Humain
Vie:
90/90  (90/90)

MessageSujet: Re: RP Monde post-apocalyptique   1/12/2011, 19:57

DeProfondis prospectait dans le secteur galactique R5G5-AD45W9. Un secteur très pauvre car formé d'étoiles de deuxième génération aux nuages d'Oort encore très ténus, sans valeur industrielle, juste bons pour des émergeants.

Des émissions électro-magnétiques artificielles attirèrent son attention. Quand on parle des émergeants...

Il activa le décaleur de son astronef qui glissa dans l'hyperespace en laissant les capteurs électros enregistrer par intermittence les émissions radio des émergeants. Une petite demi-heure de trajet pour quelques décennies d'histoire...

Ils se désignaient comme "humains". Apparemment des mammifères placentaires tout à fait quelconques. Dès le début, les transmissions radio puis radio-visuelles ne laissèrent rien présager de bon quand à la capacité des émergeants à vraiment émerger de leur système stellaire.

Sans surprise, un quart d'heure plus tard, DeProfondis détecta les premières radiations gamma artificielles. Elles révélaient que ces mammifères bipèdes, les "humains", cédaient à leurs instincts de prédateur au mépris de leur capacité à planifier l'avenir de leur espèce. Ils n'en ont plus pour bien longtemps...

Il activa les analyseurs sémantiques qui bourdonnèrent brièvement le temps de reconfigurer le centre du langage du prospecteur. L'holo afficha la progression probable des civilisations dominantes de la "Terre". Radiations, virus, viroïdes... le kit complet. Il ne va plus rester grand chose quand j'arriverai...

Pendant l'approche finale, DeProfondis reprogramma la matrice corporelle de son habitacle. Les quelques minutes nécessaires au nettoyage orbital suffirent à remodeler le support organique du prospecteur afin de lui donner une apparence humaine, assaisonnée d'une forte résistance aux radiations et d'une immunisation à tous les micro-organismes des biosphères de type CHON. Bon. Voilà... Yapuka descendre y faire un tour...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narcisse Atréides Ier
Fantome
Fantome
avatar

Messages : 14045
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 34

MessageSujet: Re: RP Monde post-apocalyptique   1/12/2011, 20:43

Merci DeProfondis pour avoir écrit la suite. Very Happy

Ca donne envie de continuer.



Mange un enfant, sauve un Pingolin. Very Happy

6 lunes de créées (chez les autres... pas chez moi...^^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lalunenoire.superforum.fr
Usul

avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 07/01/2014

MessageSujet: Re: RP Monde post-apocalyptique   8/1/2014, 19:05

Avec tous ça vous pouvez écrit un livre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: RP Monde post-apocalyptique   

Revenir en haut Aller en bas
 
RP Monde post-apocalyptique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» BD Post-apocalyptique!
» NoWay, jeu de rôle post-apocalyptique dans l'univers de Fallout
» NoWay, jeu de rôle post-apocalyptique
» Armes post apocalyptique.
» [WASTELAND] ressources figurines post-apo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GLOIRE A LA LUNE NOIRE !!! :: Partie Publique :: L'Antre du Dragon :: Bar-
Sauter vers: